Une bouche (de métro) Geneviéve Cadieux @Paris

On avait annoncé l’installation dans le métro parisien d’une oeuvre de la papesse de l’art contemporain québécois (voir le billet « les lèvres de Geneviève » : ici). C’est chose faite ! L’œuvre La Voix Lactée de Geneviève Cadieux a été dévoilée à la station de métro St-Lazare.
Cette installation monumentale célèbre les 150 ans du transport collectif à Montréal et prouve la coopération entre les sociétés des transports parisiens (RATP) et montréalais (STM). Toutes deux cultivent une longue tradition de mécénat d’art.
Pour l’anecdote, la RATP a offert à la STM, en 2003, une bouche de métro art nouveau réalisée par Hector Guimard. Elle a été reconstruite à la station Square Victoria de Montréal. (Voir le billet « trafic d’oeuvre d’art dans le métro » : ici). En réponse, la STM a organisé un concours auprès des artistes vivants québécois pour faire don d’une œuvre au réseau parisien. C’est Geneviève Cadieux qui l’a remporté avec sa proposition. Une bouche pour une bouche de métro… Évident, non ?Pas seulement ! La mosaïque La Voix Lactée installée à Paris est une représentation de la photographie du même nom juchée sur le toit du musée d’art contemporain de Montréal.
Dans le métro parisien, cette bouche symbolise la voix parlant le français, lien indubitable qui unit les québécois aux français. Un clin d’œil aux 50 ans de la Délégation du Québec en France. A Paris, La Voix Lactée est mise en exergue par un poème d’Anne Hébert sur le mur du couloir.Le travail de Geneviève Cadieux est influencé par son intérêt cinématographique. Elle réalise des images en gros plan et grand format, comme des écrans de cinéma. Ses créations des années 80/90 présentent des fragments du corps humain : ils symbolisent des émotions. La Voie Lactée (1992) figure, elle, le regard de Geneviève Cadieux sur les lèvres de sa mère. Exposée comme une publicité à Montréal ou dans un lieu public à Paris, c’est la technique et le détail de l’oeuvre qui l’identifient en tant que telle. Pour Geneviéve Cadieux, c’est une manière de concrétiser sa réflexion sur ce qui est d’ordre public ou de l’intimité.Lieu d’exposition :
Station St-Lazare, côté Cour de Rome, lignes 14/9.
A l’extrémité nord du couloir qui relie à la station St-Augustin de la ligne 9.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s