L’industrielle Montréal

Des  usines et fabriques encerclent Montréal. Ces architectures de briques, béton et acier sont les vestiges d’une ère industrielle révolue. Souvent délaissé ou mal-aimé, ce patrimoine montréalais fait désormais l’objet d’une « revitalisation ».
Le vieux port est ainsi devenu une aire de promenade et de vie ; l’ancien quartier des Récollets héberge aujourd’hui la « Cité » du multimédia (rassemblant des agences de communication). La fonderie Darling a été transformée en centre d’exposition et les usines, en lieux de spectacles. Les 500 mètres de long du Silo n°57 situés sur le quai des éclusiers  ont, eux, été plébiscités pour accueillir le musée d’art contemporain de Montréal ou même le siège de l’ONU. Un nouveau projet de réhabilitation en condots et ateliers d’artistes imaginé par des étudiants a été aussi proposé cette semaine.
En attendant la fin de cette mutation urbaine, les montréalais sont sensibilisés  à la valeur esthétique des bâtiments industriels tandis que les entrepreneurs et les CSP++ déjà avertis investissent tant qu’il est encore temps.usine2usine1usinedesucre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s