La cabane à sucre urbaine

Entre tradition et gastronomie québécoise, la frontière est mince à la cabane à sucre urbaine. Les deux chefs Marc-André Jetté et Patrice Demers revisitent les classiques de la cabane à sucre. Non seulement ils nous clouent le bec avec leurs talents culinaires, mais en plus, ils nous sucrent le bec ! Jugez par vous-même.

Au menu :
Mise en bouche : terrine de gibier, oeufs mimosas soupoudrés d’érable et mousse de foie de volaille à la gelée d’érable.
Entrée : potage de courge fumée, saumon confit au gras de canard, oignons marinés dans le sirop d’érable.
Plat principal : dinde , ragoût d’haricots coco, carottes et oreilles de crisse sous un coulis de sirop d’érable.
Dessert : verrine aux 2 chocolats et fleur de sel, financier à l’amande et sirop d’érable, sandwich à la crème glacée de sirop d’érable. Et pour la cerise sur le gâteau (québécois) : la meringue de sirop d’érable glacée à l’azote liquide!

La concept de la cabane urbaine ne s’arrête pas à l’assiette. Il est travaillé dans le décor et l’ambiance musicale. L’espace a été agencé par des designers tandis qu’un musicien accorde son violon sur la playlist de la DJ Vicky B mêlant folklore québécois et lounge.

La cabane à sucre urbaine : pavillon Jacques Cartier, quai du Vieux-Port de Montréal. Du 10 mars au 23 avril 2011.

En 2012 : du 8 au 15 mars.

©Photos Anne Pkt

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s